Rapport 2016 du FIDA sur le développement rural

28 novembre 2016

28 Nov. (Lematin.ma) -«Les réglementations agricoles ont un effet dissuasif sur les investisseurs»

«En investissant de manière judicieuse pour améliorer les infrastructures, sécuriser les droits fonciers et faciliter leur accès aux financements et à la formation, nous pouvons puiser dans les forces et l’énergie de la jeune génération pour transformer les zones rurales en lieux dynamiques où vivre et travailler», explique Michel Mordasini, vice-président du Fonds international de développement agricole (FIDA). Un nouveau rapport sur le développement rural en 2016, présenté le 23 novembre à Abidjan par le FIDA en collaboration avec la Banque africaine de développement, fait ressortir «l’urgente nécessité, en Afrique, d’emplois ruraux stables et rémunérateurs».

Selon ce document, la plupart des pays africains ayant enregistré, au cours des deux dernières décennies, des taux relativement élevés de transformation structurelle et de transformation du monde rural ont réussi à réduire rapidement la pauvreté. «Il est essentiel d’attirer les investissements privés dans l’agriculture et l’économie rurale non agricole», affirme le rapport dont les auteurs regrettent, toutefois, que de nombreuses réglementations agricoles, en Afrique, ont en fait un effet dissuasif plutôt qu’incitatif pour les investisseurs. Lire la suite sur Lematin.ma

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com