Les femmes de la société coopérative « Kignonfol » bénéficient d’un entrepôt à Ferkessédougou

24 novembre 2016

Ferkessédougou, 24 nov (Agrici.net)- Les femmes du vivrier de Ferkessédougou réunies au sein de la Société coopérative Kignonfol, dans le cadre du projet d’aménagement hydroagricole de Sangopari (PAHS), ont bénéficié d’un entrepôt de conditionnement d’une valeur de plus 34 millions de FCFA.

Le préfet intérimaire du département de Ferkessédougou, Diomandé Cyrille Ambroise, a procédé officiellement à la remise des clés de l’entrepôt de conditionnement réalisé par l’Office national de développement de la riziculture (ONDR) au bénéfice des femmes du vivrier de la coopérative Kignonfol.

« L’ouvrage a été réalisé par l’ONDR à un coût total de 34 073 492 CFA TTC, financé par la BOAD et l’État de Côte d’Ivoire », a fait savoir M. Dembélé Vamara, directeur régional de l’Agriculture, ajoutant que le projet entend ainsi redynamiser les groupements de commercialisation des produits maraîchers par le renforcement de leurs capacités et atténuer le risque lié à la commercialisation des produits maraîchers par la facilitation du conditionnement et l’évacuation des productions.

Il a exhorté les femmes à travailler ensemble dans la cohésion afin de bénéficier d’autres projets à venir.

Les membres de la société coopérative Kignonfol, disséminées dans la région, l’entrepôt va leur permettre de mieux valoriser les productions à travers des systèmes de ventes groupées, indique-t-on.

Le projet d’aménagement hydroagricole de Sangopari (PAHS) s’inscrit dans la politique de développement du ministère de l’Agriculture et du Développement rural à travers la mise en oeuvre de projets structurants tel que la construction d’un barrage d’une capacité 4.379.000 m3 d’eau, l’aménagement de périmètres irrigués en riziculture de 175 ha et de 50 ha pour le maraîcher, les légumes, l’arachide et le soja pour une production de 3.220 tonnes de maraîchers et 250 tonnes d’arachides et de soja.

La réalisation de cinq forages, d’une école de trois classes, de trois logements de maîtres et de 12 latrines, ainsi que la construction de deux entrepôts, la fourniture du matériel agricole, y compris des intrants, engrais, et la formation et l’installation des pêcheurs sur le flanc d’eau pour la production de 150 tonnes de poissons sont également prévus dans ce projet basé à Ferkessédougou, signale-t-on.

Comments

comments

,
Newsletter Powered By : XYZScripts.com