Terra Agropolis : Une passerelle agricole et humaniste avec l’Afrique

8 novembre 2016

08 Nov. -L’association Terra Agropolis a été créée dernièrement pour construire, via l’agriculture, un pont solidaire entre le Thouarsais et le Togo.

Le président de Terra Agropolis, Guillaume Medjake est né au Togo il y a près de 50 ans et vit en France depuis 1991. Installé à Brion-près-Thouet, il se définit lui-même comme « un animateur au service d’une aventure collective, initiée par une petite équipe de huit personnes ».

« Notre démarche n’est pas humanitaire, elle est humaniste, exigeante et tournée vers le résultat », résume-t-il. Les objectifs sont d’ailleurs très variés : valoriser les terres agricoles, transformer les produits agricoles, assurer la conservation et la distribution des produits locaux, lutter contre la fuite des jeunes à l’étranger et contre l’exode rural, développer des échanges entre les agriculteurs togolais et ceux de tous les pays du monde…

La tâche est immense, mais la motivation ne l’est pas moins pour Guillaume Medjake, soutenu par Rose-Marie Blochet et Anne Piriot, vice-présidentes de Terra Agropolis, ainsi que par son épouse Hélène, « C’est notamment grâce à elles que ce projet a pu voir le jour », confie-t-il.

« Actuellement, l’association dispose de 18 hectares de terrain au Togo, ajoute Guillaume Medjake. Nous avons commencé à défricher une partie entièrement à la main, ce qui implique un coût de main-d’œuvre important. Nous venons de finir la première saison de maïs. Bien que le rendement ne suffise pas à couvrir le tiers des charges pour le moment, nous pensons que c’est un début encourageant. » Lire la suite sur lanouvellerepublique.fr

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com