Deux usines de transformation de la tomate et du manioc bientôt construites à Bouaké

6 octobre 2016

Bouaké, 06 oct (agrici.net)-Deux usines de transformation de la tomate et du manioc, d’un coût de 5,5 milliards de FCFA, seront bientôt construites dans la commune de Bouaké, dans le cadre du Programme d’appui à la production vivrière et à la sécurité alimentaire (PAPV-SA) initié par la Fédération nationale des sociétés coopératives de vivriers de Côte d’Ivoire (FENASCOVICI).

La présidente de la FENASCOVICI, Irié Lou Colette a livré mardi l’information, à l’occasion d’une séance de sensibilisation sur le démarrage du projet, invitant les femmes et les jeunes bénéficiaires directs à se mobiliser et à se l’approprier pour ce qui relève de leur compétence.

L’usine de transformation du manioc, différente de celles rencontrées couramment, selon Mme Irié Lou, va coûter 3,5 milliards de FCFA et a une capacité de production journalière de 100 T de dérivées du manioc, à travers le tubercule, la peau et l’amidon.

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé 267 milliards de FCFA au Programme d’appui à la production vivrière et à la sécurité alimentaire (PAPV-SA) initié par la FENASCOVICI pour divers projets de production et de transformation des vivriers, signale-t-on.

Le sous-préfet de Bouaké, Djandet Lorng, a salué le projet et félicité la présidente de la Fédération pour sa contribution à la sécurité alimentaire et à la création d’emplois.

(Agrici.net)

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com