Dabou accueille en novembre la 3ème édition du festival de l’Attiéké

30 septembre 2016

Dabou, 30 sept (agrici.net) – La troisième édition du festival régional « Festi-Attiéké » pour la promotion et la lutte contre la pénurie de l’attiéké dans la région des Grands-Ponts se tiendra du 3 au 5 novembre à Dabou, sous le thème « Attiéké produit d’appel touristique, label gastronomique des Grands ponts », a annoncé Yao Ako épouse Lamine, Directrice départementale du tourisme de Dabou.

«L’enjeu de ce projet est d’assurer une meilleure promotion à l’attiéké dans la région des Grands-Ponts, grande région productrice et consommatrice d’attiéké, mais aussi et surtout lutter contre la pénurie de cette denrée alimentaire très appréciée ici comme à l’étranger mais qui connait des difficultés de production du fait de l’expansion des cultures pérennes comme l’hévéa et le palmier à huile jugées plus rentables », a expliqué dimanche Mme Yao ajoutant que 5000 visiteurs sont attendus à ce festival qui pour cette édition vas s’étendre à toute la région à savoir à Dabou, Jacqueville et Grand-Lahou.

Selon elle il s’agit de faire du « festi-attiéké » des Grands- Ponts, un événement culturel et gastronomique porteur de valeurs et assurant la promotion du tourisme des Grands- Ponts, à l’image du Popo Carnaval de Bonoua, du Zanzan Festival de Bondoukou, et de l’Abissa de Grand Bassam.

La direction départementale du tourisme bénéficiera de la collaboration et de l’expertise organisationnelle de la Direction régionale de la culture et de la francophonie de la région et du partenaires techniques des structures, notamment de I2T, le Centre national de recherche agronomique( CNRA) de l’Agence nationale d’appui pour le développement rural, (ANADER), ainsi que de l’appui des mairies des trois communes et du Conseil régional.

Cette édition sera marquée par des journées thématiques, des formations à l’endroit des femmes productrices d’attiéké, des rencontres d’acheteurs et de productrices, des séances de dégustation, des circuits touristiques de l’attiéké, des dons de boutures de manioc aux agriculteurs, a-t-elle relevé.

Comments

comments

Newsletter Powered By : XYZScripts.com